Une EPS hypermoderne

Télécharger en pdf

Ce texte reprend et amplifie une ligne de réflexion engagée voici quelques semaines dans un article intitulé « Quelle EPS dans une société néolibérale ? » (Delignières, 2021), qui se proposait d’analyser les évolutions actuelles de l’EPS au crible du modèle de l’hypermodernité. Ce premier texte a suscité des réactions multiples et contrastées, suffisamment consistantes cependant pour me donner envie de revenir passer une seconde couche. Certains y ont vu un point de vue original qui méritait d’être considéré plus en profondeur, surtout dans la crise identitaire que traverse actuellement l’EPS. D’autres (plus rares heureusement) l’ont reçu comme un ensemble d’élucubrations sans rapport avec la réalité de la discipline, voire même insultantes vis-à-vis des collègues enseignants. Tout ceci appelle un approfondissement de la réflexion, tant au niveau du cadre théorique qu’à celui des évolutions actuelles des mentalités et préoccupations des enseignants. Il me semble nécessaire dans un premier temps de revenir sur les concepts clés de ces analyses, notamment le néolibéralisme et l’hypermodernité. Lire la suite

Publié dans 2S2C, Culture, Education Physique et Sportive | 1 commentaire

Master MEEF : Tourmente sur les parcours EPS et la Licence STAPS Éducation et Motricité

Dans le contexte sanitaire actuel, les universités sont en souffrance. Je pense surtout aux étudiants, qui traversent « les plus belles années de leur vie » dans l’isolement et souvent la précarité. Le passage à l’université, qui devrait être un lieu de rencontre, d’échange, d’ouverture, est depuis un an confiné dans un distanciel qui lui fait perdre toute sa substance. On ne mesure sans doute pas encore les dégâts que cet épisode va engendrer dans cette génération. Deux années blanches dans un parcours de formation supérieure. Lors de mon dernier cours, pourtant explicitement dédié à la préparation des examens, seuls 96 étudiants se sont connectés, sur 700 inscrits… Lire la suite

Publié dans Education Physique et Sportive, Formation des enseignants, STAPS, Université | 1 commentaire

Comment je conçois l’Éducation Physique et Sportive

Télécharger en pdf

Le Centre EPS et Société m’a demandé de produire un digest de « ma » conception de l’Éducation Physique et Sportive. Exercice singulier, dont j’ai tenté de me tirer au mieux. Quand on écrit sur l’Éducation physique et Sportive, on a souvent tendance à se focaliser sur certains points assez circonscrits : une question théorique, une procédure d’intervention ou d’évaluation, l’insertion de nouvelles activités, etc. Il est plus difficile de tenter un exposé holistique, avançant une conception d’ensemble, situant la discipline dans les évolutions de la société et du système scolaire. Ce texte, nourri de quelques années de réflexions, trace à gros traits une conception personnelle, qui ne surprendra pas ceux qui ont suivi mon parcours. Lire la suite

Publié dans Education Physique et Sportive | Laisser un commentaire

« Plus de sport à l’École » : petit vademecum à l’usage du ministère de l’Éducation Nationale

« Plus de sport à l’École ». Voilà un slogan qui semble faire consensus, même si les uns et les autres ne sont pas toujours d’accord sur ce que le terme « sport » doit recouvrir. Tout  le monde s’accorde cependant à déplorer les ravages de la sédentarité, accrus par les circonstances actuelles (voir par exemple la tribune publiée dans le Figaro du 21 mars 2021 : « Plaidoyer pour une révolution de l’activité physique à l’école »). Il s’agit d’une prise de conscience dont on ne peut que se féliciter.

Le ministère de l’Éducation Nationale semble avoir pris la mesure de l’importance de cet enjeu, même si l’on peut émettre certains doutes sur la pertinence des solutions proposées. Si réellement ce problème est identifié comme majeur, engageant durablement une problématique de santé publique, et pas simplement comme un  dérivatif médiatique momentané, il convient sans doute de réfléchir posément aux solutions que l’on peut  envisager d’y apporter.  Je me permets ici d’évoquer quelques principes, que l’on peut résumer ainsi : les solutions ne peuvent être qu’égalitaires, pérennes, et éducatives. Explications de texte. Lire la suite

Publié dans Education Physique et Sportive, Formation des enseignants, Système scolaire | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Ministres et parlementaires : les ravis de la crèche…

Il y a des gouttes d’eau qui font déborder les vases. Le tweet du 18 mars 2021 de Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux sports, en est un bon exemple. Évoquant la Loi sur le Sport qui agite actuellement ses services, elle écrit : « Les écoles pourront créer des associations. Elles aideront au développement de l’alliance éducative et participeront aux plans locaux sportifs ». Peut-on lui rappeler que ces associations existent déjà, fédérées par l’Union Sportive de l’Enseignement du premier degré (USEP) depuis 1939, que dans les établissements du secondaire les enseignants d’EPS animent des associations sportives dans le cadre de l’Union Nationale du Sport Scolaire ? Cette manière de réinventer le fil à couper le beurre, affichant un mépris profond pour les acteurs qui font fonctionner le service public dans la vie réelle, cette méconnaissance des dossiers dont on a la charge, sont proprement hallucinantes. Une ministre ne dispose-t-elle pas d’un cabinet, de conseillers, d’un corps d’inspection, qui pourraient au moins lui éviter de telles inconsistances ? Ou sont-ils si corsetés par le pouvoir et ses caprices qu’ils n’osent pas la moindre objection ? Lire la suite

Publié dans 2S2C, Education Physique et Sportive, Formation des enseignants, STAPS, Université | Tagué , , , , | 3 commentaires

Quelle EPS dans une société néolibérale ?

Télécharger au format pdf

Le lecteur s’attend sans doute à ce que je fustige dans cet article les projets actuels du Ministre de l’Éducation Nationale (2S2C, « 30 minutes d’activité physique par jour »), qui dans une optique notoirement néolibérale s’attachent à dessaisir le service public d’éducation de ses missions pour les confier à des intervenants extérieurs. Je me suis largement et sans aucune ambiguïté exprimé à ce sujet (voir notamment Delignières, 2020a, 2020b, 2021), et l’on me pardonnera d’abandonner pour un temps la facilité de la bien-pensance corporatiste pour évoquer un autre sujet, qui fera sans doute moins consensus.

Plutôt que de disserter sur les dégâts que pourrait causer à l’EPS la politique actuelle du ministère, je souhaiterais évoquer une question certainement plus délicate : de quel modèle de société l’EPS actuelle est-elle le reflet ? Quel modèle de société tend-elle à promouvoir ? Question délicate car si les enseignants peuvent considérer subir la politique gouvernementale, ils sont les principaux acteurs de leurs pratiques professionnelles. Lire la suite

Publié dans Culture, Education Physique et Sportive, Système scolaire | Tagué , | 6 commentaires

Master MEEF : L’année de transition va être difficile

J’ai déjà évoqué dans ce blog les dégâts qu’allait entraîner le report des concours de recrutement en seconde année de master : disparition de la formation professionnelle des futurs enseignants, précarisation des parcours des étudiants, incurie programmée de la formation à et par la recherche. Nous avons suffisamment alerté, depuis quelques années, sur les conséquences de cette réforme[1]. J’hésite encore, au vu des orientations décidées par le Ministère de l’Éducation Nationale, entre l’application délibérée d’une conception néolibérale de l’enseignement (qui devrait alors se traduire par une réduction drastique du nombre de postes ouverts aux concours), et une simple incapacité à penser la complexité et à anticiper les conséquences à court et long terme des décisions prises.

Je voudrais ici attirer l’attention sur le court terme, auquel sont d’ores et déjà confrontées les équipes pédagogiques des INSPE : l’année 2021-2022, qui marquera la transition entre les deux systèmes. Lire la suite

Publié dans Formation des enseignants | Tagué , , , | 2 commentaires

30 minutes de gesticulation par jour

L’expérimentation « 30 minutes d’activité physique par jour » est en pleine campagne de promotion. Je passe sur la vidéo mettant en scène le ministre, pour évoquer le fond du problème. Dans la vidéo publiée par Génération 2024, le projet est décrypté par Tony Estanguet et Michel Cymes : la sédentarité et l’inactivité physique sont des fléaux de nos sociétés développées, responsables du développement de diverses maladies chroniques, et la solution est de s’assurer que les enfants aient un minimum d’activité physique journalière, de manière à construire des habitudes durables de pratique. Reste à savoir si le simple fait de « gesticuler » pendant une demi-heure par jour est la solution au problème posé (on pourra à ce niveau consulter le billet de Claire Pontais : Bouger 30 mn c’est bien …mais à l’Ecole, apprendre à bouger, c’est mieux !). La vidéo propose ensuite des séquences dans lesquelles des élèves se livrent en effet à des activités diverses, que l’on qualifierait volontiers de jeux psychomoteurs. Une directrice d’école commente : « On a une fiche avec une consigne très simple et efficace, et derrière la fiche il y a des images d’illustration. N’importe quel enseignant même novice peut s’emparer de n’importe quelle fiche ». Bref une animation que n’importe qui pourrait mettre en œuvre, puisqu’il ne s’agit en définitive que de « bouger ». Lire la suite

Publié dans Education Physique et Sportive, Formation des enseignants | Tagué , , | 5 commentaires

« Mais qu’est-ce qu’ils ont contre le STEP ? »

Télécharger en pdf

Réaction saisie au débotté lors de la visioconférence organisée le 17 décembre 2020 par le Centre EPS et Société, et qui résume à mon sens la crise que subit l’EPS à l’heure actuelle. On sent la détresse d’une jeune collègue, qui enseigne le STEP, qui y trouve du plaisir, qui estime que ses élèves eux aussi y trouvent du plaisir, peut-être pour la première fois pour certains d’entre eux, et qui entend des « théoriciens » interroger la pertinence de l’enseignement de cette activité dans le cadre scolaire… « Mais qu’est-ce qu’ils ont contre le STEP ? »

Culture élaborée et culture première

Il a beaucoup été question de culture lors de ce débat. On a opposé notamment une culture « traditionnelle », renvoyant aux activités installées et institutionnalisées de longue date, et une culture « moderne », désignant des activités d’émergence plus récente. Une querelle générationnelle en quelque sorte. Certains y ont vu aussi une hiérarchisation des cultures, entre culture légitime et sous-culture. Ces oppositions méritent quelques développements. Lire la suite

Publié dans Compétences, Culture, Education Physique et Sportive | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

EPS et Sport : Ne laissons pas au mouvement sportif le monopole du « sport »

Télécharger en pdf

Mon dernier billet (Delignières, 2020a), en réponse à la tribune de Dietsch, Durali et Le Meur (2020), a suscité pas mal de réactions. Rappelons que nos collègues proposaient, pour plus de lisibilité, de prendre ses distances d’avec le sport, et d’enlever le « S » d’EPS. Ma réponse défendait principalement la nécessaire assise culturelle des disciplines scolaires

Certains y ont vu la résurgence d’un « vieux débat » entre développementalisme et culturalisme, débat éculé sur lequel il serait superflu de s’appesantir davantage. Étrange conception qui considère que les controverses finissent par se résoudre par l’épuisement des protagonistes. En fait les débats ne semblent dépassés que lorsque l’on a la faiblesse de ne plus s’y intéresser. L’actualité récente a montré que certains « vieux débats », sur la laïcité, sur la liberté de la presse, méritaient d’être périodiquement revisités.

Un autre argument a été de dire que l’EPS avait évolué (nouvelles pratiques, etc.) et qu’il fallait en prendre acte. Argument dont j’ai quelque difficulté à saisir la puissance. Le monde est traversé d’évolutions (les habitudes de consommation, le mépris pour la planète, l’addiction au numérique, etc.) qu’il ne suffit pas de constater, mais qu’il s’agit au contraire de combattre activement si l’on en vient à les considérer néfastes. Ce n’est pas parce que certaines tendances émergent en EPS, même massivement, qu’elles ne sont pas discutables.

Enfin certains se sont émus de la conception de la culture que je défendais, qualifiée de marxiste dans ses relations à l’enseignement (ce que j’admets sans problème), et d’anglo-saxonne dans son allégeance au modèle sportif (on pourra consulter à ce sujet le texte de Laurent Bellenguez, membre des CEMEA).

Le présent billet ne vise pas à revenir sur les idées développées dans le premier, mais à poursuivre la réflexion, en détaillant certains argumentaires parfois négligés, mais qui me semblent avoir leur importance dans ce débat essentiel pour l’EPS. Lire la suite

Publié dans 2S2C, Citoyenneté, Culture, Education Physique et Sportive | Tagué , , , | 3 commentaires