Sexe, genre, et Education Physique et Sportive

Fichier pdf

Le thème de « l’échec des filles en EPS » revient souvent dans la littérature professionnelle et constitue un axe important de réflexion dans les centres de formation. On y décrit des filles maltraitées par une domination des valeurs masculines, tant dans les contenus proposés, les formes d’évaluation, les interactions entre enseignants et élèves. On propose alors fréquemment de davantage respecter le public féminin, de proposer des activités « connotées féminines », ou des « modes d’entrées » dans les activités en accord avec les « attentes » des filles, de favoriser des « buts motivationnels de maîtrise », supposés correspondre davantage à l’investissement des filles, etc… La prise en compte des différences sexuées est devenue une des voies majeures de réflexion sur la différenciation pédagogique en EPS.

L’objectif de ce texte est de traverser et de mettre en système un certain nombre d’arguments, relatifs au sexe et au genre, de manière à permettre de prendre un peu de recul vis-à-vis d’une problématique polémique, chargée de sens commun et d’idéologies diverses. Difficile de parler de la prise en compte du sexe des élèves sans engager ce que l’on est soi-même, ses propres orientations de genre et ses convictions éducatives. Lire la suite

Publicités
Publié dans Education Physique et Sportive | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Quels enseignements de spécialité quand on veut aller en STAPS ?

Les élèves de seconde doivent cette année choisir les trois enseignements de spécialité qu’ils suivront l’année prochaine en classe de Première. Ils doivent également choisir une option. Les établissements secondaires et les familles sont en attente d’informations afin d’éclairer ces choix de spécialité.

Dans certaines disciplines universitaires (par exemple Sciences ou Langues), on peut s’attendre évidemment à ce que certains enseignements de spécialités soient strictement requis. Il semble difficile pour les STAPS d’avoir une approche comparable. Les enseignements que nous proposons sont pluridisciplinaires (sciences de la vie, sciences humaines, sciences sociales), et nos étudiants présentent généralement des profils très divers. Lire la suite

Publié dans STAPS, Université | Tagué , , , | 4 commentaires

Postes aux concours de recrutement: statu quo, pour le moment…

C’est avec un soulagement certain que nous avons pris acte aujourd’hui du nombre de postes ouverts aux concours de recrutement en EPS en 2019: 650 postes au CAPEPS externe (630 en 2018), et 69 postes au CAFEP-CAPEPS (78  en 2018). Ces chiffres confirment des informations que nous avions pu recueillir ces dernières semaines.

Il est clair que nous nourrissions de vives inquiétudes, suite à l’annonce des Jean-Michel Blanquer sur les suppressions de postes dans l’enseignement secondaire. Notons quand même que si l’EPS ne s’en tire pas trop mal, d’autres disciplines  sont touchées par des baisses significatives (voir le post de François Jarraud sur le Café Pédagogique).

Si ces chiffres devraient rassurer les candidats de cette année, les inquiétudes demeurent sur le moyen terme. On peut craindre que la réforme du lycée, lorsqu’elle sera entièrement déployée, génère une baisse brutale des recrutements. Par ailleurs, la réforme actuellement en débat sur la formation initiale laisse entrevoir des tentations inquiétantes: reprise en main des ESPE par les rectorats, réduction des exigences universitaires, exploitation des stagiaires de master et des reçus-collés du master pour combler les déficits locaux, régionalisation des recrutements.

Les décisions qui seront prises dans les mois qui viennent risquent de bouleverser le paysage de la formation et du recrutement des enseignants. Les STAPS seront particulièrement affectées, notamment la Licence Education et Motricité qui conserve (pour le moment) une forte attractivité, mais qui pourrait voir un de ses débouchés emblématiques se tarir.

Publié dans Formation des enseignants, STAPS, Université | Laisser un commentaire

L’EPS au Lycée : flou conceptuel et incertitudes dans la démarche

Le Conseil Supérieur des Programmes a récemment publié un projet de programme en EPS pour les Lycées. On ne peut pas dire que ces propositions de programmes soient révolutionnaires. Ils recyclent un ensemble de présupposés de l’EPS et sont dans la ligne des évolutions récentes de la discipline. Il s’agit d’un texte assez long (24 pages), d’une homogénéité assez modérée qui en rend la critique délicate. Certaines assertions abruptes sont relativisées quelques paragraphes plus loin, si bien que chacun pourrait s’estimer satisfait de retrouver ici et là au fil du texte les principes qui lui sont chers. C’est plutôt dans ses déclarations macroscopiques (les finalités, les objectifs, la classification, la liste nationale, etc.) qu’il convient d’analyser ce texte. Lire la suite

Publié dans Education Physique et Sportive | Tagué , , | Laisser un commentaire

Libres propos sur ParcourSup et le Plan Etudiants

On a assisté, lors de la préparation et de la mise en place du Plan Etudiants, à des débats passionnés, souvent aveuglés par des analyses binaires ou des postulats idéologiques. Ces discussions ont tourné de manière assez anarchique autour de deux questions. Une première est de nature philosophique : tout lycéen titulaire du baccalauréat peut-il poursuivre les études universitaires de son choix ? La seconde est de nature plus technique : est-il possible de classer les candidatures, dans une filière donnée, sur la base des informations disponibles sur ParcourSup ? On a souvent eu tendance à répondre à la première question en argumentant à partir de la seconde, et vice-versa. Or on aura compris qu’en fonction de la réponse apportée à la première, la seconde n’a pas vocation à être posée. Tentons de reprendre ces questions de manière plus ordonnée. Les réflexions qui suivent sont évidemment orientées par mon positionnement, en charge pour la C3D STAPS d’une discipline universitaire connaissant une forte tension, et chargée de spécificités assez particulières. Lire la suite

Publié dans STAPS, Université | Tagué , | Laisser un commentaire

Formation des enseignants : pour un concours en fin de Licence

Puisque l’on parle de plus en plus d’un repositionnement des concours de recrutement des enseignants en fin de licence, il me semble qu’il est opportun de réactiver quelques arguments, précédemment développés. Je suis absolument favorable à cette évolution, et dès la mise en place de la réforme de la mastérisation j’ai milité pour un concours précoce, situé en amont du master[1].

L’idée principale est de permettre aux masters enseignement de pleinement jouer leur rôle : donner aux enseignants une véritable formation universitaire, mêlant apprentissage du métier et formation à et par la recherche. Il ne s’agit pas uniquement d’apprendre à « faire la classe ». Les futurs enseignants devront être capables de s’adapter aux futures mutations de l’Ecole, et c’est tout le sens de la réforme de mastérisation de ne pas s’en tenir à une formation professionnelle à court terme, mais de former des professeurs capables de faire face aux défis à venir. A l’heure actuelle le concours situé en fin de master 1 réduit considérablement ces ambitions, les étudiants restant obnubilés en première année par la préparation du concours et en seconde année écrasés par leurs nouvelles responsabilités de fonctionnaire-stagiaire. Placer le concours en fin de Licence, c’est libérer un temps effectif de formation au métier d’enseignant, dans sa réalité et son devenir. Lire la suite

Publié dans Formation des enseignants, STAPS | Tagué , | 1 commentaire

En soutien à Éducpros, le média d’information grand public sur le SUP

30 mai 2018

13 blogueurs du SUP co-signent et publient une tribune commune, la voici :

Éducpros occupe une place singulière dans la presse spécialisée dans l’éducation. C’est le seul média dédié aux questions éducatives accessible gratuitement en ligne. L’indépendance de l’information délivrée, la qualité éditoriale en font une référence pour tous les enseignants-chercheurs, les chercheurs, les personnels des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, les étudiants, et ceux que l’enjeu éducatif intéresse. Les articles d’Éducpros rythment les débats sur le SUP et l’éducation et ils sont la source de bien des chroniques que vous avez lues sur nos blogs.

Éducpros, avec le groupe l’Étudiant, c’est aussi la réussite de deux marques et d’un modèle économique original où la qualité de l’information diffusée gratuitement est financée par une activité évènementielle et l’organisation de salons consacrés à l’éducation. Le travail éditorial indépendant apporte sa notoriété à l’activité évènementielle qui, en retour, finance ce haut niveau d’exigence éditoriale. L’Étudiant/Éducpros est ainsi, probablement, un des rares médias du secteur de l’éducation à avoir su trouver un équilibre entre rentabilité et qualité de l’information en restant gratuit pour ses lecteurs.

L’annonce de la prise de contrôle du titre par Comexposium, leader mondial de l’organisation de salons qui n’a pas d’activité dans le secteur de la presse suscite des inquiétudes légitimes pour l’avenir de la partie éditoriale d’Éducpros. Dans ce contexte, nous voulons exprimer ici notre intérêt pour le travail journalistique de la rédaction d’Éducpros.

Les blogs que nous animons, nous les devons à tous les médias de l’ESR et à leurs journalistes et, parmi eux, à Éducpros. Ces blogs se nourrissent du travail des journalistes, mais nous ne sommes pas des journalistes. Nous réagissons et commentons l’actualité essayant d’apporter notre expertise et de faire valoir la pertinence de nos convictions. Et comme un blogueur ne prétend pas être journaliste, comme nos blogs ne sont qu’un complément qui n’existerait pas sans les médias de l’éducation, c’est l’indépendance et la qualité du travail des journalistes spécialisés qui garantit la réputation et la notoriété des activités qui les financent et qui en assure également la pérennité.

Cette évidence n’avait peut-être pas besoin d’être rappelée, mais c’est au moins l’occasion pour nous d’exprimer l’intérêt que nous avons pour le travail de tous ces journalistes avec qui nous partageons notre passion pour l’Éducation, la recherche et la jeunesse.

Signataires :
Cracking the management code, Isabelle Barth
Docs en stock : dans les coulisses de la démocratie universitaire, Julien Gossa
Doctrix : un autre regard sur le doctorat, Sébastien Poulain
Enseignement supérieur et écoles d’ingénieurs, Laurent Carraro
Innovation et enseignement, Yves Epelboin
Le blog de Bernard Desclaux
Le blog de Claude Lelièvre
Le blog de Jean-Claude Dupas
Le Sup en maintenance, Yann Bisiou
Les nouveaux modèles économiques de l’enseignement supérieur, Gilles Gleyze
Recherche, Enseignement Supérieur… et Vie Etudiante, Romain Pierronnet
L’Université, les STAPS, l’Education Physique et Sportive, Didier Delignières
Un petit monde, Guillaume Miquelard

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire