Libres propos sur ParcourSup et le Plan Etudiants

On a assisté, lors de la préparation et de la mise en place du Plan Etudiants, à des débats passionnés, souvent aveuglés par des analyses binaires ou des postulats idéologiques. Ces discussions ont tourné de manière assez anarchique autour de deux questions. Une première est de nature philosophique : tout lycéen titulaire du baccalauréat peut-il poursuivre les études universitaires de son choix ? La seconde est de nature plus technique : est-il possible de classer les candidatures, dans une filière donnée, sur la base des informations disponibles sur ParcourSup ? On a souvent eu tendance à répondre à la première question en argumentant à partir de la seconde, et vice-versa. Or on aura compris qu’en fonction de la réponse apportée à la première, la seconde n’a pas vocation à être posée. Tentons de reprendre ces questions de manière plus ordonnée. Les réflexions qui suivent sont évidemment orientées par mon positionnement, en charge pour la C3D STAPS d’une discipline universitaire connaissant une forte tension, et chargée de spécificités assez particulières. Lire la suite

Publicités
Publié dans STAPS, Université | Tagué , | Laisser un commentaire

Formation des enseignants : pour un concours en fin de Licence

Puisque l’on parle de plus en plus d’un repositionnement des concours de recrutement des enseignants en fin de licence, il me semble qu’il est opportun de réactiver quelques arguments, précédemment développés. Je suis absolument favorable à cette évolution, et dès la mise en place de la réforme de la mastérisation j’ai milité pour un concours précoce, situé en amont du master[1].

L’idée principale est de permettre aux masters enseignement de pleinement jouer leur rôle : donner aux enseignants une véritable formation universitaire, mêlant apprentissage du métier et formation à et par la recherche. Il ne s’agit pas uniquement d’apprendre à « faire la classe ». Les futurs enseignants devront être capables de s’adapter aux futures mutations de l’Ecole, et c’est tout le sens de la réforme de mastérisation de ne pas s’en tenir à une formation professionnelle à court terme, mais de former des professeurs capables de faire face aux défis à venir. A l’heure actuelle le concours situé en fin de master 1 réduit considérablement ces ambitions, les étudiants restant obnubilés en première année par la préparation du concours et en seconde année écrasés par leurs nouvelles responsabilités de fonctionnaire-stagiaire. Placer le concours en fin de Licence, c’est libérer un temps effectif de formation au métier d’enseignant, dans sa réalité et son devenir. Lire la suite

Publié dans Formation des enseignants, STAPS | Tagué , | Laisser un commentaire

En soutien à Éducpros, le média d’information grand public sur le SUP

30 mai 2018

13 blogueurs du SUP co-signent et publient une tribune commune, la voici :

Éducpros occupe une place singulière dans la presse spécialisée dans l’éducation. C’est le seul média dédié aux questions éducatives accessible gratuitement en ligne. L’indépendance de l’information délivrée, la qualité éditoriale en font une référence pour tous les enseignants-chercheurs, les chercheurs, les personnels des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, les étudiants, et ceux que l’enjeu éducatif intéresse. Les articles d’Éducpros rythment les débats sur le SUP et l’éducation et ils sont la source de bien des chroniques que vous avez lues sur nos blogs.

Éducpros, avec le groupe l’Étudiant, c’est aussi la réussite de deux marques et d’un modèle économique original où la qualité de l’information diffusée gratuitement est financée par une activité évènementielle et l’organisation de salons consacrés à l’éducation. Le travail éditorial indépendant apporte sa notoriété à l’activité évènementielle qui, en retour, finance ce haut niveau d’exigence éditoriale. L’Étudiant/Éducpros est ainsi, probablement, un des rares médias du secteur de l’éducation à avoir su trouver un équilibre entre rentabilité et qualité de l’information en restant gratuit pour ses lecteurs.

L’annonce de la prise de contrôle du titre par Comexposium, leader mondial de l’organisation de salons qui n’a pas d’activité dans le secteur de la presse suscite des inquiétudes légitimes pour l’avenir de la partie éditoriale d’Éducpros. Dans ce contexte, nous voulons exprimer ici notre intérêt pour le travail journalistique de la rédaction d’Éducpros.

Les blogs que nous animons, nous les devons à tous les médias de l’ESR et à leurs journalistes et, parmi eux, à Éducpros. Ces blogs se nourrissent du travail des journalistes, mais nous ne sommes pas des journalistes. Nous réagissons et commentons l’actualité essayant d’apporter notre expertise et de faire valoir la pertinence de nos convictions. Et comme un blogueur ne prétend pas être journaliste, comme nos blogs ne sont qu’un complément qui n’existerait pas sans les médias de l’éducation, c’est l’indépendance et la qualité du travail des journalistes spécialisés qui garantit la réputation et la notoriété des activités qui les financent et qui en assure également la pérennité.

Cette évidence n’avait peut-être pas besoin d’être rappelée, mais c’est au moins l’occasion pour nous d’exprimer l’intérêt que nous avons pour le travail de tous ces journalistes avec qui nous partageons notre passion pour l’Éducation, la recherche et la jeunesse.

Signataires :
Cracking the management code, Isabelle Barth
Docs en stock : dans les coulisses de la démocratie universitaire, Julien Gossa
Doctrix : un autre regard sur le doctorat, Sébastien Poulain
Enseignement supérieur et écoles d’ingénieurs, Laurent Carraro
Innovation et enseignement, Yves Epelboin
Le blog de Bernard Desclaux
Le blog de Claude Lelièvre
Le blog de Jean-Claude Dupas
Le Sup en maintenance, Yann Bisiou
Les nouveaux modèles économiques de l’enseignement supérieur, Gilles Gleyze
Recherche, Enseignement Supérieur… et Vie Etudiante, Romain Pierronnet
L’Université, les STAPS, l’Education Physique et Sportive, Didier Delignières
Un petit monde, Guillaume Miquelard

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Plan Etudiants : malaises et incertitudes

A l’heure de la clôture de ParcourSup, les gazettes font leurs choux gras des difficultés que les universités vont certainement rencontrer dans le traitement de ces candidatures. Le Conseil d’Administration de la C3D s’est réuni ce jour et a continué sa réflexion sur la procédure que les STAPS envisagent de mettre en place pour classer les candidats. Je pense qu’on s’en sortira sans trop de problèmes…

Par contre nous sentons poindre d’autres sujets de crispation, qu’il ne faudrait pas occulter. Rappelons que le Plan Etudiants comprenait trois volets nécessairement complémentaires :

  • La suppression du tirage au sort
  • L’accroissement des capacités d’accueil dans les disciplines en tension
  • L’amélioration de la réussite des étudiants, notamment par la mise en place de parcours adaptés

Lire la suite

Publié dans STAPS, Université | Tagué , , | 1 commentaire

720 € pour « booster » son dossier ParcourSup

L’École des métiers du service, du commerce et de l’accueil (EMSCA) avait déjà lancé à la rentrée 2015 une préparation privée aux études de STAPS. Pour un peu plus de 6000€, les stagiaires pouvaient suivre des enseignements théoriques et sportifs supposés leur permettre de réussir leurs études en STAPS. Il était également susurré que les préparationnaires pourraient plus facilement intégrer l’université, ce qui ne manquait pas d’air puisque l’entrée en Licence STAPS était alors soumise à tirage au sort. Quand ils veulent attirer le chaland, les escrocs ne reculent devant rien.

L’EMSCA remet ça cette année, en ajoutant une nouvelle formule : un stage de 10 jours, facturé 720 €, pour « booster » son dossier sur ParcourSup. Le site internet de cette « Ecole » ne fait pas dans la dentelle : « Afin de vous donner toutes les chances d’être retenu(e), votre livret scolaire doit être excellent. Par ailleurs,  le CV et la lettre de motivation que vous allez envoyer aux recruteurs via la nouvelle plateforme ParcourSup devront illustrer votre parcours sportif mais aussi votre motivation sans faille. C’est pour bien vous préparer et ajouter sur votre CV cette expérience qui fera toute la différence aux yeux des recruteurs que nous vous proposons de participer pendant les vacances scolaires à l’un de nos stages PREPA STAPS ». Lire la suite

Publié dans STAPS, Université | Tagué , , , | 1 commentaire

La distribution sociale des disciplines universitaires

Un article du Monde a récemment rendu compte de données publiées par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, concernant les origines sociales des étudiants[1]. On y apprend notamment que la massification de l’enseignement supérieur de ces dernières années a principalement été absorbée par l’université. Ce qui ne surprendra personne, dans le débat actuel sur les disciplines en tension et la problématique de l’accès à l’université. Je me centre ici sur les informations concernant les formations universitaires. La figure suivante résume la distribution sociale des disciplines, en fonction de la catégorie socio-professionnelle des parents.

La courbe noire (pointillée) représente la distribution moyenne des étudiants de l’université. On peut noter la surreprésentation des cadres et professions intellectuelles supérieures, montrant que la démocratisation de l’université reste un objectif lointain…

Les autres courbes révèlent des différences notables entre disciplines. Les étudiants de Droit et de Sciences s’ajustent assez bien sur la moyenne. On peut les qualifier de « disciplines standard ». Mais on voit que pour les étudiants de Santé, la surreprésentation des catégories supérieures devient écrasante, au détriment des autres tranches de la population. On est ici sur un type de formation fortement distinctive, au profil proche par exemple de celui des classes préparatoires.

Un dernier groupe est constitué des Sciences Economiques, des Arts, Lettres, Langues et SHS, et des STAPS, qui semblent moins attractifs pour les catégories supérieures, mais attirent les plus forts pourcentages de candidats issus des professions intermédiaires, employés et ouvriers. Les STAPS présentent par ailleurs les plus forts pourcentages dans ces trois catégories. Je ne peux que me réjouir de ce constat. Il correspond au souhait que la C3D STAPS a exprimé lors de la concertation sociale sur l’accès à l’université, de préserver et cultiver la mixité sociale des promotions d’étudiants. Le système d’attendus que nous avons mis en place permettra sans doute de parfaire cette tendance.

Si l’on veut briser les « plafonds de verre » qui freinent la démocratisation de l’enseignement supérieur, il serait sans doute intéressant de réfléchir sur ces attractivités différenciées des disciplines de l’université. Notamment si l’on commence à penser les performances du Supérieur en termes de valeur ajoutée. Comment attirer à l’université des lycéens qui spontanément n’en n’ont pas le projet, principalement sur la base de déterminismes sociaux, et surtout comment les y faire réussir ?

Enfin je laisse le lecteur interpréter le fait que les STAPS présentent le plus faible pourcentage d’étudiants dont les parents sont retraités ou inactifs… J’ai quelques hypothèses, certaines sérieuses, d’autres plus cocasses…

[1] Adrien de Tricornot, 160 000 étudiants supplémentaires à l’université en cinq ans, Le Monde, 5 janvier 2018. http://www.lemonde.fr/campus/article/2018/01/05/160-000-etudiants-supplementaires-a-l-universite-en-cinq-ans_5238072_4401467.html

 

Publié dans STAPS, Université | Laisser un commentaire

Formation des enseignants : où l’on reparle de la place du concours…

Le réseau national des ESPE organise le 11 janvier 2018 une journée de réflexion, et annonce dans sa note d’attention les données essentielles du problème : « Actuellement […], il y a une confusion entre le processus de formation des enseignants et le processus de recrutement des fonctionnaires de l’Éducation nationale ; la place et la nature du concours sont largement interrogées, dans la forme actuelle, le concours en 1re année de master crée une rupture entre avant et après le concours. Cette rupture impacte largement tous les volets des missions des ESPE… ». Je suis ravi que cette question soit à nouveau posée, après quatre années de fonctionnement de la réforme dite de mastérisation de la formation des enseignants. Lire la suite

Publié dans Education Physique et Sportive, Formation des enseignants, STAPS | 5 commentaires