Filières en tension : Fables et vaines promesses

Acte 1 : Juillet 2016. On apprend que le nombre de filières en tension a été diminué par trois. Les UFR STAPS n’ont pas l’impression que chez elles la tension ait vraiment baissé. On parle de trois mille lycéens n’ayant pas trouvé de place à l’université. Cela parait peu sur le territoire national. Mais chaque directeur de STAPS a un peu l’impression que c’est chez lui que ces trois mille ont dû rester à la porte. Il ne s’agit pas tout à fait d’une illusion : en fait, il semble que seule la filière STAPS soit encore en tension. Lire la suite

Publié dans STAPS, Université | Tagué | 1 commentaire

Nouveaux programmes : Est-on vraiment face à une «régression sans précédent» pour l’EPS?

Fichier pdf

Je n’ignore pas les péripéties qui ont émaillé l’élaboration de ces programmes, ni les frustrations qu’elles ont pu générer chez les uns et les autres. N’ayant participé ni de près ni de loin à leur élaboration, je les appréhende tels qu’ils sont, comme une hypothèse de travail. Et mon opinion générale est qu’ils ne constituent sans doute pas la régression sans précédent que certains ont cru devoir diagnostiquer, ni pour l’Ecole dans son ensemble, ni pour l’EPS en particulier. Lire la suite

Publié dans Citoyenneté, Compétences, Education Physique et Sportive | Laisser un commentaire

APB, et autres paradoxes de l’enseignement supérieur

APB, le retour. Les lycéens sont de nouveau confrontés à cette plate-forme qui leur ouvrira les portes de l’enseignement supérieur. Loin de moi l’idée de dénigrer cet outil. Je me souviens du temps où l’inscription à l’université se jouait sur le mode « premier arrivé, premier servi ». La plate-forme APB a apporté un peu de discipline dans cette course à l’inscription. Si ce n’est que quand il est question des disciplines « en tension », ce qui est le cas pour les STAPS, APB est le plus souvent synonyme de capacités d’accueil limitées et de tirage au sort. On parle plutôt officiellement de « traitement automatisé critérisé ». Mais au-delà des éléments de langage rassurants, c’est bien un tirage au sort qui sélectionnera les lycéens qui pourront accéder à ces filières. Reste à savoir quelle sera la sévérité de cette sélection aléatoire… Lire la suite

Publié dans STAPS, Université | Tagué | 2 commentaires

Nouveaux programmes : une nouvelle EPS ?

« Pour résumer ma pensée, je trouve que ces programmes introduisent une nouvelle donne pour l’École. Ils permettent de penser autrement l’École, de penser autrement l’éducation physique. Et, a priori, je trouve que c’est une bonne nouvelle.

Maintenant, le problème, quand on incite les gens à penser autrement – surtout en les cadrant un petit peu moins qu’auparavant – est que ça peut déboucher sur n’importe quoi. C’est pour cela qu’en ce moment, c’est important de débattre, de parler. Ce style de réunion me semble donc important. Je suis profondément persuadé que ces programmes ne constituent pas une « régression sans précédent pour l’éducation physique », comme certains ont pu le dire. Je trouve, au contraire, que c’est une belle opportunité pour repenser la discipline, repenser sa place dans l’École. C’est une opportunité qu’il faut saisir. […] »

Lire la suite

Publié dans Compétences, Education Physique et Sportive | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Réflexions sur cette Education Physique qui ne se confond pas avec les activités supports de son enseignement

Fichier pdf

Les Instructions Officielles de 1985 l’énoncent sans ambages : « L’éducation physique et sportive ne se confond pas avec les activités physiques qu’elle propose et organise ». Sentence axiomatique et définitive, qui suscite le plus souvent une adhésion unanime. Ce consensus reste cependant alimenté par des motivations assez diverses : revendications identitaires, militantisme pédagogique, positionnements théoriques,… Il est aussi marqué par une permanence historique remarquable, depuis les années soixante (les Instructions Officielles de 1967 énonçaient déjà que « l’éducation physique ne doit plus être confondue avec certains des moyens qu’elle utilise »), et ce malgré des évolutions marquées des finalités et des pratiques. Une telle persistance, qui pourrait aussi être interprétée comme l’indice d’un obstacle idéologique tenace, mérite d’être interrogée à la lumière des évolutions récentes de la discipline. En outre ce type d’affirmation ressemble souvent à une pudeur de vierge effarouchée qu’il est sans doute nécessaire de questionner. Peut-on imaginer l’équivalent dans d’autres disciplines ? « L’enseignement des mathématiques ne se confond pas avec les mathématiques ». « L’enseignement de la philosophie à l’Ecole n’a pas pour objet d’étude la Philosophie ». De telles déclarations seraient sans doute difficilement audibles, tant pour les enseignants que pour les élèves et leurs parents. L’Education Physique est décidemment une discipline entièrement à part… Lire la suite

Publié dans Citoyenneté, Compétences, Education Physique et Sportive | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Les classifications sont-elles vraiment nécessaires en EPS ?

Fichier pdf

« Le Titanic coule, et ils se demandent s’il faut ranger les assiettes par couleurs ou par tailles… ». Je dois avouer que c’est la première chose qui m’a traversé l’esprit quand on m’a demandé d’intervenir dans ce colloque, sur le sujet des classifications. Je ne suis vraiment pas persuadé que ce problème soit le plus pertinent à mettre en avant à l’heure actuelle. Mais puisque nous ne mettons pas les uns et les autres les priorités au même endroit, il est sans doute intéressant d’en parler. Lire la suite

Publié dans Citoyenneté, Compétences, Education Physique et Sportive | Tagué , , | Laisser un commentaire

Réforme du collège : la formation des enseignants sera-t-elle à la hauteur ?

Les nouveaux programmes scolaires, promulgués fin 2015, suscitent un débat nourri au sein de l’Ecole. Je me suis exprimé par ailleurs sur ce sujet[1]. Je voudrais ici évoquer une autre facette du problème, celui de la formation des enseignants.

Une des innovations majeures de ces nouveaux programmes est la proposition d’un Socle Commun qui pour la première fois définit les finalités de l’Ecole, au-delà de « la réussite de tous dans les disciplines scolaires ». Le socle commun de 2006 se limitait en effet à préciser ce que les élèves ne pouvaient ignorer, dans chaque discipline, au terme leur scolarité au collège. Pour la première fois l’Ecole se dote d’un programme propre, au-delà des disciplines, et il me semble qu’il s’agit d’une évolution remarquable. Lire la suite

Publié dans Formation des enseignants, Université | Tagué , , , | Laisser un commentaire